michelin map little-arrow arrow-right arrow-left close circle check motorbike car hike bike mtb balade edit-location location arrow-dropdown facebook bicycle contact-tel hand-card price activity route france-ne france-nw france-se france-sw

Le Tour du Mont-Blanc

Boucle de 170 km traversant les frontières de la France, la Suisse et l’Italie, le Tour du Mont-Blanc aussi appelé TMB est l’un des sentiers de randonnée authentique accessible à tous les amoureux de la nature. A travers les paysages majestueux de la Vallée de Chamonix, du Val d’Aoste et du Valais, contournez le plus haut sommet d’Europe sans jamais le perdre de vue. Les gîtes et refuges du Mont Blanc vous ouvrent grand leur porte tout le long de cet itinéraire iconique, dont vous choisirez vous-même la durée et le point de départ.

Cette randonnée à pied tout autour du Mont-Blanc peut s’effectuer dans les deux sens du circuit : le sens anti-horaire (sens le plus classique), et le sens horaire. Vous pouvez le commencer depuis différents points de départ, selon votre préférence : Courmayeur en Italie, Champex (Orsières) ou Trient en Suisse, Vallorcine, Chamonix, Les Houches, Saint-Gervais, les Contamines ou les Chapieux en France.

Pour réserver les refuges sur chacune de vos étapes, choisissez ici votre sens de marche, la date à laquelle vous souhaitez partir et votre point de départ.

J'organise mon Tour du Mont-Blanc
Choisissez le sens de votre Tour du Mont Blanc
Choisissez le lieu de départ
Choisissez la date de départ
A qui s’adresse le TMB
Randonnée sur Le Montenvers. @ P. Jacques/hemis.fr
Randonnée sur Le Montenvers.

La randonnée Tour du Mont Blanc est un circuit accessible à tous les randonneurs en bonne condition physique. Il est personnalisable en fonction des capacités ou préférences de chacun :

La durée

Elle est adaptable, de 5 jours (demi TMB) à 12 jours environ.

  • Possibilité pour ceux qui n’ont pas énormément de temps devant eux de faire un demi Tour du Mont blanc en 5 ou 6 jours (Nord ou Sud)
  • Accès aux transports publics (téléphériques, télécabines, bus et navettes, trains) à chaque descente en vallée Les Houches, Saint-Gervais, Les Contamines-Montjoie – Les Chapieux – Courmayeur – Ferret - la Fouly – Champex – Trient – Vallorcines – Chamonix Mont-Blanc). Cela permet de rejoindre une étape suivante et d'ainsi raccourcir son itinéraire, ou bien de revenir directement à son point de départ.
  • Pour les bons marcheurs, il est à l’inverse possible de rallonger l’itinéraire en y incluant des « variantes », détours qui ne font pas partie de l’itinéraire TMB officiel mais sont tout aussi balisés.

Chamonix-Mont-Blanc, Massif des Aiguilles Rouges. @ P. Jacques/hemis.fr
Chamonix-Mont-Blanc, Massif des Aiguilles Rouges.

Le confort

  • Pour vos nuits, à vous de choisir le niveau de dépaysement que vous recherchez : l’authenticité des refuges en montagne ou le réconfort d’une auberge en vallée.
  • Possibilité de faire appel à une société de taxi ou minibus pour vous alléger de vos sacs. Vous laissez vos bagages en quittant votre hébergement et vous les retrouvez en arrivant à votre étape du soir.

La sécurité

  • De nombreux guides et accompagnateurs en montagne proposent leurs services pour toute la durée de la randonnée.

Équipement

Matériel à prévoir

Valais, Val d'Arpette, randonneuse à la Fenêtre d'Arpette. @ J.-P. Azam/hemis.fr
Valais, Val d'Arpette, randonneuse à la Fenêtre d'Arpette.

  • Pour un départ en saison – juillet/septembre : vos chaussures de randonnée seront vos principaux alliés. Pour ne pas surcharger votre sac, un short et un pantalon léger devraient suffire en journée. Pensez à prendre des affaires chaudes pour le soir. Les bâtons de trekking peuvent être un bon appui, et votre veste imperméable un indispensable pour prévenir une éventuelle météo pluvieuse.
    Et bien sûr, les incontournables de toute marche en montagne : crème solaire, lunettes de soleil, couvre-chef, eau.
    NB : Les refuges fournissent les couvertures ou couettes, mais demandent à ce que les randonneurs apportent leur propre drap-sac.
  • Pour un départ en début de saison - fin juin : il n’est pas inutile de partir avec crampons et piolets à cette période où quelques névés peuvent vous faire la surprise de persister dans les hauteurs.

Ravitaillement

  • Inutile de vous charger en provisions pesantes, vous aurez de quoi vous ravitailler dans chacune des vallées suivantes que traverse votre GR : Les Houches, Les Contamines-Montjoie, Courmayeur, la Fouly, Champex, Chamonix Mont-Blanc.
  • Vous pouvez bien sûr dîner et prendre votre petit-déjeuner dans les hébergements dans lesquels vous passez la nuit. La plupart d’entre eux proposent également de vous préparer un pique-nique si vous réservez cette option la veille.

Quand partir
Marcheur dans la vallée du Trient. @ J.-P. Azam/hemis.fr
Marcheur dans la vallée du Trient.

A quelle époque partir

Du 15 juin au 30 septembre, dates qui correspondent à l’ouverture des refuges de montagne.
NB : la réservation des refuges à l’avance est indispensable.

La période la moins fréquentée et donc la plus calme est le début de la saison (fin juin) ; mais attention au danger des plaques de neige potentiellement verglacées qui peuvent encore apparaitre sur les sentiers d’altitude.

 

 

 

Où Loger
Refuge Bonatti @ J. Warburton Lee/hemis.fr
Refuge Bonatti.

Vous trouverez tout au long du GR® Tour du Mont Blanc des hébergements dédiés à l’accueil des randonneurs. Gîtes ou refuges, ils sont situés sur des points de passage de votre sentier.

La plupart proposent des repas sur place, petit-déjeuner, dîner ou pique-nique (à réserver la veille pour le lendemain), qui vous permettent de ne pas alourdir vos besaces de provisions excessives.

La casi totalité de ces hébergements propose des couvertures ou couettes, mais rendent de plus en plus obligatoire l’utilisation d’un drap-sac personnel.

Compte tenu de la fréquentation du GR®, il est indispensable de réserver ses hébergements à l’avance.

D’où partir

Vous pouvez commencer votre Tour du Mont Blanc à partir de plusieurs points de départ :

Les Houches. © P. Jacques/hemis.fr
Les Houches.
Les Houches
Avec le panorama exceptionnel qu’il offre sur les Aiguilles de Chamonix, les Houches (1008m) est le village de départ du Tour du Mont Blanc «classique». La petite station est idéalement accessible en train SNCF ou en car, et pour la veille du départ, on peut y trouver tous les services tels qu’hébergements, ravitaillement, pharmacie, distributeur bancaire… C’est de là que part le Téléphérique de Bellevue, en haut duquel vous pourrez facilement rejoindre au choix le TMB «principal» au Col de Voza (1653m), ou le TMB «variante» en direction du Col de Tricot (2120m).
A la sortie du village en direction des Chavants, vous trouverez deux larges parkings gratuits.
Saint Gervais Le Fayet, Le Tramway du MontBlanc, au col de Voza © D. Zylberyng/hemis.fr
Saint Gervais Le Fayet, Le Tramway du MontBlanc, au col de Voza
Saint Gervais les Bains
Saint-Gervais- Les-Bains est une station thermale extrêmement en vogue, à présent également tournée vers la haute et moyenne montagne.
En train, arrivez à la gare de Saint-Gervais / Le Fayet. De là, profitez d’une promenade dans le Tramway du Mont Blanc jusqu’au Col de Voza (1653m), d’où vous pourrez commencer le TMB.
Les Contamines. © S. Lemaire/hemis.fr
Les Contamines.
Les Contamines-Montjoie
Les Contamines est un charmant village savoyard et l’une des portes d’entrée du Tour du Mont-Blanc. Le village est accessible depuis la gare SNCF de Saint-Gervais / Le Fayet et son service d’autocar.
Parkings gratuits à disposition (centre station ou au Pontet / 2 parkings).
Vous partirez directement à pied des Contamines, en longeant le torrent du Bon Nant pour rejoindre la Savoie via les Cols du Bonhomme (2329m) et de la Croix du Bonhomme (2479m). Le GR passe devant l’église Notre-Dame de la Gorge qui mérite que l’on marque un arrêt dès le départ de la randonnée.
Les Chapieux, massif du Beaufortain. © P. Jacques/hemis.fr
Les Chapieux, massif du Beaufortain.
Les Chapieux
Entre Beaufortain, Tarentaise et Massif du Mont-Blanc, la vallée des Chapieux est le dernier point d’entrée sur le Tour du Mont-Blanc avant la frontière italienne.
L’accès aux Chapieux (1549m) s’effectue par navette depuis Bourg-Saint- Maurice (liaison SNCF). Vous pourrez ensuite partir à pied des Chapieux pour commencer votre randonnée, ou rejoindre directement en navette la Ville des Glaciers, puis poursuivre vers le Col de la Seigne (2516m).
Très large parking ouvert et gratuit.
Courmayeur. © agustavop/iStock
Courmayeur.
Courmayeur
Au cœur de la Vallée d’Aoste, Courmayeur est le seul point de départ du Tour du Mont-Blanc côté italien. Vous pouvez y accéder en train par la gare de Pré-Saint- Didier, ou en bus depuis Aoste ou Chamonix Mont-Blanc. Parking payant au centre ou gratuit à Dolonne.
Quittez à pied le centre historique de Courmayeur (1226m) en direction du Refuge Bertone (1989m) et la Montagne de la Saxe. Vous voilà sur le sentier ! Ou bien prenez la navette à la gare routière de Courmayeur pour le Val Ferret (terminus à Arnuva) d’où vous pourrez démarrer votre Tour du Mont-Blanc.
Valais, Val d'Arpette, randonneuse à la Fenêtre d'Arpette. © J.-P. Azam/hemis.fr
Valais, Val d'Arpette, randonneuse à la Fenêtre d'Arpette.
La Fouly
Sur la commune d’Orsières, accessible en train, La Fouly (1610m) est le premier village Suisse offrant ravitaillement et hébergements. Possibilités de parking limitées. Le TMB s’engage alors le long de la rivière, sur un agréable chemin au profil descendant le long du Val Ferret Suisse, avant d’atteindre le village de Champex-Lac, perché à 1460m d’altitude.
Valais, Val d'Arpette, randonneuse à la Fenêtre d'Arpette. © J.-P. Azam/hemis.fr
Valais, Val d'Arpette, randonneuse à la Fenêtre d'Arpette.
Champex-Lac
Accessible depuis Orsières (accès en train) par un service régulier de bus postal, le charmant village de Champex s’organise autour de son magnifique lac aux eaux pures. Tous les services y seront trouvés (ravitaillement, articles de sports, point postal ou bancaire, hébergements, informations, etc.). Parking ouvert et gratuit au sortir de l’agglomération.
Le TMB « principal » vous dirigera facilement vers Bovine (1975m), puis le Col de la Forclaz (1526m).
Les plus courageux prendront la « variante » et seront récompensés de leurs efforts par les vues impressionnantes depuis la Fenêtre d’Arpette (2665m).
Village de Trient, massif du Mont Blanc. © J.-P. Azam/hemis.fr
Village de Trient, massif du Mont Blanc.
Trient
Niché dans son étroite vallée alpine, le petit village de Trient est traversé de part en part par le sentier du Tour du Mont-Blanc. On y accède à pied de tous côtés :
  • en suivant l’itinéraire «principal» par le Col de la Forclaz (1526m), ou en sens inverse, depuis la France, par le Col de Balme (2191m)
  • par les «variantes» de la Fenêtre d’Arpette (2665m) ou en sens inverse, depuis la France et Vallorcine, via Catogne et Les Tzeppes.
Trient est accessible via le bus postal régulier depuis la gare CFF de Martigny. Quelques rares places de parking en marge des habitations.
Vallorcine, L'Express du Mont-Blanc. © D. Zylberyng/hemis.fr
Vallorcine, L'Express du Mont-Blanc.
Vallorcine
Vallorcine est le dernier village de la vallée de Chamonix Mont-Blanc avant la frontière franco-suisse, le long de la ligne ferroviaire Chamonix Mont-Blanc – Martigny (CH). De là, vous pouvez rejoindre :
  • Le Col de Balme (2191m), point de passage du TMB «principal», via les sentiers locaux et la télécabine de Vallorcine (ouverture partielle en été – Parking possible)
  • Le village Suisse de Trient par la «variante», via Catogne et les Tzeppes
  • le Col des Montets (1461m), puis Trélechamp pour retrouver l’itinéraire du TMB «principal».
Chamonix, le Chemin de Fer du Montenvers, la vallée de Chamonix. © D. Zylberyng/hemis.fr
Chamonix, le Chemin de Fer du Montenvers, la vallée de Chamonix.
Chamonix
Chamonix est la plus grosse agglomération de la Vallée de Chamonix. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour compléter votre équipement ou vos réserves de provisions. Pour rejoindre le départ de votre TMB, outre un très important maillage de sentiers, plusieurs solutions « mécanisées » s’offrent à vous :
  • Depuis le hameau des Praz-de- Chamonix accessible en train ou bus, gagnez le site de la Flégère (1877m), via le téléphérique de la Flégère (large parking gratuit).
  • Depuis Chamonix centre, rejoignez au choix le Col du Brévent à 2368m via la télécabine (parking payant) jusqu’à Planpraz (1999m), ou bien directement Le Brévent (2525m) via son téléphérique.
  • Depuis le village du Tour, accessible en bus, la télécabine de Charamillon (large parking gratuit) et le télésiège des Autannes vous donnent toutes options et vous amènent à l’horizontale du Col de Balme (2191m), point de passage du TMB «principal».
  • A Chamonix centre, laissez votre voiture dans les nombreux parkings intérieurs sécurisés et payants, ou extérieurs (gratuits ou payants) en marge de la ville.
A découvrir aussi

Il existe beaucoup d’autres circuits de randonnée autour du Mont-Blanc. Découvrez par exemple les itinéraires suivants :

Des trips pour toutes les envies

Nos avantages