michelin map little-arrow arrow-right arrow-left close circle check motorbike car hike bike mtb balade edit-location location arrow-dropdown facebook linkedin instagram youtube bicycle contact-tel hand-card price activity route france-ne france-nw france-se france-sw
©F. Scholz/Arco Images/age fotostock

Le village de Gattières

©G. Bertolissio/hemis.fr

Le village perché de Saint Jeannet

©clodio/iStock

Le col de Braux

©Yvan Tessier/iStock

Berre-Les-Alpes

©V. Trillaud /age fotostock

La Turbie

©photosimysia/iStock

Sospel

©V. Trillaud/age fotostock

Le village de Contes

©V. Trillaud/age fotostock

La Bollène-Vésubie

©V. Trillaud/age fotostock

Le village de Lucéram

Côte d'Azur

L’arrière-pays niçois en 4 jours

Entre vallées, pinèdes et villages perchés

  • Roadtrip
  • Nature & Découverte

L’arrière-pays niçois vit loin du rythme de sa célèbre voisine, dans un attachant décor de montagne : vallées déclinées en multiples vallons, cimes dénudées flirtant avec les 1000 mètres d’altitude, versants alternant verts de restanques et de pinèdes… Le long de belles routes en lacets, vous apercevrez les villages perchés, ourlés de champs d’oliviers et de cyprès. Certains, tels Peillon ou Bonson, semblent tenir à peine en équilibre. Leur dédale de venelles recèle un patrimoine religieux signé par les plus grands artistes et artisans du comté de Nice. Un riche programme de 4 jours en perspective !

Ref : 578

Mon circuit à personnaliser

Saint-Jeannet La Turbie

Jour 1 - Saint-Jeannet - La Bollène-Vésubie

Votre circuit dans l’arrière-pays niçois commence dans la Vallée du Var. Première étape de votre journée : Bonson. Bâti dans un site remarquable, au bord d’un éperon sur le Var, ce village offre de la terrasse de l’église une vue exceptionnelle sur le confluent du Var et de la Vésubie, le défilé du Chaudan et les gorges de la Vésubie. Après Levens, mettez le cap sur Duranus, au milieu des vignes et des vergers puis, peu après la sortie du village, allez voir le Saut des Français. À-pic d’une profondeur vertigineuse de 240 m d’autant plus impressionnant que, dit-on, des « barbets » (sorte de chouans du comté de Nice) y précipitèrent des soldats républicains en 1793 au son de « Sauta Francès, Sauta ». C’est de cette triste histoire que vient le nom du belvédère offrant cette vue abrupte, surplombant la vallée de la Vésubie. En fin de journée, vous prendrez la direction de La Bollène-Vésubie où vous passerez la nuit.

Conseil MyTripTailor : à Levens, sur la place de la République, la chapelle des Pénitents-Blancs, édifiée en 1755 dans le style baroque, vaut le coup d’oeil.

  • Distance : 46 km
  • Durée : 1h3

Jour 2 - La Bollène-Vésubie - Sospel

La Bollène-Vésubie, village de montagne qui a conservé sa tradition pastorale, domine agréablement une forêt de châtaigniers, au pied de la cime des Vallières. Ses rues concentriques montent vers l’église, serrées de demeures du 18e s. En hiver, la station Turini Camp-d’Argent permet de découvrir la forêt de Turini à ski ou en raquettes. Par de nombreux lacets, on descend vers la vallée de la Vésubie et la D 2565 qui rejoint Nice, offrant des vues plongeantes. Profitez du village et déjeunez sur place avant de reprendre la voiture pour la vallée de la Bévéra où la rivière a creusé de profonds méandres très serrés dominés par de hautes arêtes rocheuses et boisées.

En corniche et parfois sous un toit rocheux, la route surplombe de façon impressionnante le lit du torrent, chamboulé par d’énormes blocs de rochers. Vous êtes dans les gorges sauvages du Piaon. Dans l’après-midi, cap vers Sospel où vous passerez la soirée et la nuit.

Conseil MyTripTailor : dans les gorges, vous bénéficierez d’un aperçu vertigineux de la vallée depuis la Chapelle Notre-Dame-de-la-Menour.

  • Distance : 37 km
  • Durée : 1h7

Jour 3 - Sospel - Contes

Vous vous réveillez à Sospel. Cette petite cité chargée d’histoire et verdoyant d’oliviers fut un lieu de passage obligé sur la route du sel qui reliait le littoral à Turin, alors capitale du royaume de Piémont-Sardaigne. D’où de nombreux sentiers de muletiers et routes en corniche qui feront la joie des randonneurs. Promenez-vous dans le vieux village rive droite. La charmante place Saint-Michel compose, avec l’église et les maisons gothiques, un ensemble très agréable. Parmi les fontaines sculptées qui attestent le passé commercial de la cité, la plus imposante est celle de la place de la Cabraïa, à deux niveaux. Rive gauche, on y admire la place Saint-Nicolas, avec ses maisons anciennes et son pavement de galets colorés (calades).

Lucéram est le petit bijou du comté de Nice. Vous pourrez y admirer les fresques des chapelles Saint-Grat et Notre-Dame-de-Bon-Coeur. Continuez la route des églises via Coaraze et Contes où vous passerez la nuit.

Conseil MyTripTailor : avec les enfants, faites le musée de la Crèche pour plonger en toute saison dans la magie de Noël.

  • Distance : 31 km
  • Durée : 0h55

Jour 4 - Contes - La Turbie

A Contes, véritable rocher surplombant la vallée du Paillon de Contes, allez voir l’église aux boiseries du 17e s, qui renferme un retable de sainte Madeleine de l’école niçoise (1525), une prédelle qui raconte la vie de la sainte en cinq petits tableaux, et un retable de Canavesio daté de 1632. À voir aussi dans le village, une élégante fontaine à deux étages de 1587.

Vous prendrez ensuite la route pour aller vous percher à Berre-les-Alpes. Ce village perché (675 mètres) est un charmant belvédère naturel dans un très joli site. Aux abords du cimetière, vous profiterez d’un joli panorama sur les Préalpes de Nice et sur la mer. Son église, remaniée à différentes reprises depuis le 14e s., conjugue plusieurs styles : décoration intérieure baroque, façade néo-Renaissance et vitraux contemporains. Descendez vers la côte par les gorges du Paillon, le col de 
la Guerre et La Turbie, connue pour son Trophée et remarquable pour le sublime point de vue qu’elle offre sur la côte.

  • Distance : 20 km
  • Durée : 0h32

Nos avantages